Rapidité, innovation et numérisation sont les top priorités des entreprises

in Industry insights, 13.06.2017

Accélérer les activités sur le marché, promouvoir l’innovation et mettre en place des technologies de rupture sont, au niveau mondial, les trois priorités stratégiques des entreprises. C’est ce que révèle le sondage intersectoriel réalisé par KPMG auprès de quelque 1300 CEO dans le monde.

Une plus grande rapidité sur le marché

Tandis que la promotion de l’innovation dans l’entreprise (2016: 21%, 2017: 23%) et l’implémentation de technologies de rupture dans le propre modèle commercial (2016: 18%, 2017: 21%) étaient déjà tout en haut de la liste de priorités des CEO l’année dernière, le renforcement de la focalisation sur la clientèle (2016: 19%) a cédé la place, cette année, à la quête d’une plus grande rapidité sur le marché (speed to market), indiquée par les CEO comme la plus haute priorité stratégique à moyen terme pour les trois prochaines années (2017: 27%). Apparemment, les entreprises ont désormais anticipé les besoins et attentes de leurs clients et misent sur un positionnement aussi rapide que possible des produits et services sur le marché. La rapidité sur le marché est essentielle: 41% des entreprises craignent de perdre à l’avenir des parts de marché au profit de leurs concurrents directs – et 48% s’attendent à ce que de nouveaux acteurs de marché et de branche qui, jusqu’alors, n’étaient pas perçus comme une concurrence directe, révolutionnent les modèles commerciaux existants.

L’innovation, une mission de la direction

Aujourd’hui, près d’une entreprise sur deux voit dans les innovations technologiques la plus grande rupture pour leur propre branche (48%). Les entreprises planifient en conséquence des investissements élevés, au cours des 12 prochains mois, dans les technologies cognitives (74%), l’Internet des objets (77%) ainsi que Data & Analytics (86%). De nombreuses entreprises ont renforcé leur prise de conscience de l’importance commerciale des gros jeux de données. Ainsi, plus de quatre entreprises sur cinq prévoient à court terme d’investir davantage dans le recensement et l’analyse de grandes quantités de données. Pour cela, il est nécessaire de mieux anticiper les évolutions et tendances des marchés ainsi que les besoins des clients. Plus de la moitié des CEO (56%) prennent leurs décisions commerciales sur la base de données évaluées au préalable.

Implémentation de nouvelles technologies

Les entreprises considèrent le recrutement de personnel approprié (15%) ainsi que l’intégration réussie de technologies cognitives dans leur propre modèle commercial (14%) comme étant les plus gros défis technologiques dans un avenir proche. Le traitement des nouvelles technologies exige du savoir-faire que l’on ne trouve pas encore partout. Pour cette raison, les entreprises doivent investir à court terme dans la formation continue de leur propre personnel. Mais l’objectif à moyen terme pour les trois prochaines années sera le recrutement de personnel approprié qui soit familiarisé avec les nouvelles technologies et qui sache exploiter efficacement le potentiel de ces dernières.

L’étude: Disrupt and grow – 2017 Global CEO Outlook


1 Comment

  1. ndemi

    Article intéressant, relecture digne

Leave a Reply

Your email address will not be published.